Adoption de la loi sur l’Etat d’urgence : Bby salue le «sens de l’anticipation» de Macky

C’est une adaptation de notre arsenal juridique aux calamités naturelles. Benno bokk yaakaar salue ainsi l’adoption de la loi sur l’Etat d’urgence et l’Etat de siège élargi aux catastrophes naturelles et sanitaires.

L’Assemblée nationale a adopté lundi dernier la loi relative à l’Etat d’urgence, à l’Etat de siège et à la gestion des catastrophes naturelles ou sanitaires. Le Secrétariat exécutif permanent (Sep) de Benno bokk yaakaar (Bby) estime que cette modification répond à une «exigence d’adaptation de notre arsenal juridique pour faire face au rythme et à la forme qui se posent aux défis et aux calamités que notre cher pays pourrait être amené à subir».

Cette instance de la majorité présidentielle salue la «clairvoyance» du Président Macky Sall et «son sens de l’anticipation» pour le renforcement des moyens nécessaires à «la prise en charge efficace et en mode fast track des préoccupations des Sénégalais». Le Sep apprécie positivement ce travail de «haute responsabilité» effectué par tous les députés, «particulièrement ceux qui, avec courage et pertinence, ont défendu le projet et ont voté la loi». Le communiqué souligne, en effet, que «le monde change, les mutations s’enchaînent et les phénomènes se complexifient».

Articles similaires

Par conséquent, ajoute-t-on, «les principes pour les gérer doivent subir les transmutations nécessaires et prendre les formes adéquates pour éviter errements, tâtonnements et autres improvisations préjudiciables à leur gouvernance responsable, transparente et démocratique».
Le Sep/Bby s’est par ailleurs «largement préoccupé» de la 2ème vague du Covid-19 et ses dégâts. C’est pourquoi il approuve les mesures prises par le chef de l’Etat pour «la protection du Peuple et la sauvegarde de ses intérêts multiformes». Après avoir renouvelé son «vibrant hommage» au personnel médical et paramédical, aux forces de défense et de sécurité, aux chefs religieux et coutumiers, le Sep exhorte le Peuple à prendre «l’exacte mesure de la gravité de la situation et à intégrer toutes les décisions arrêtées pour sa protection et son épanouissement».

Articles similaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
error: Content is protected !!