Banque mondiale : Notre compatriote Makhtar Diop, nouveau patron de l’IFC

Articles similaires

L’actuel vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures a été choisi pour succéder au Français Philippe Le Houérou à la tête de l’IFC, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, dont la mission est de promouvoir l’expansion économique et améliorer les conditions de vie des populations. Selon un communiqué de presse de la Banque mondiale, le comité de sélection, présidé par l’Indonésienne Mari Pangestu, et chargé d’évaluer les candidats pour prendre les rênes de l’IFC, a rendu son verdict et le choix a été porté sur le Sénégalais Makhtar Diop, un économiste et homme politique né en juin 1960 à Dakar, informe « Le Témoin ».

Il a exercé les fonctions de ministre de l’Économie et des Finances dans le second gouvernement de Moustapha Niasse, sous la présidence d’Abdoulaye Wade, au début des années 2000. Makhtar Diop est vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures depuis le 1er juillet 2018. Cette vice-présidence regroupe les pôles Énergie et industries extractives, Transport et développement numérique et Financement des infrastructures et partenariats public-privé (PPP). Dans le cadre de ce poste stratégique, M. Diop supervise les actions menées par la Banque mondiale pour combler le déficit d’infrastructures dans les économies émergentes et en développement, tout en développant des solutions durables.

Articles similaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
error: Content is protected !!