Les Milwaukee Bucks et les Los Angeles Clippers s’inclinent

Articles similaires

Milwaukee a été lourdement battu à domicile par Denver (128-97) mardi. Les Clippers, eux, se sont inclinés face à Boston (117-112).

La belle série de cinq victoires consécutives des Milwaukee Bucks, troisièmes de la conférence Est, a brutalement pris fin mardi. À domicile, la franchise du Wisconsin a été corrigée par les Denver Nuggets (128-97). C’est la plus lourde défaite subie cette saison par Milwaukee. Les Bucks ont été pris à la gorge d’entrée, menés 37-23 à la fin du premier quart-temps, et ont passé le restant du match à courir après le score. L’écart était le même à la pause (64-50) Et Denver avait 19 points d’avance (99-80), après trois quart-temps. Milwaukee a notamment failli à trois points, ne convertissant que 11 de ses 40 tentatives.

Nikola Jokic, le pivot serbe des Nuggets, a signé le 50e triple-double de sa carrière, avec 37 points, 10 rebonds et 11 passes décisives. Il est seulement le 9e joueur à réaliser cette performance dans l’histoire de la NBA

Jamal Murray (24 pts) et P.J. Dozier (19 pts, en étant issu du banc) ont également contribué au succès de Denver, qui reste désormais sur trois victoires consécutives. Du côté de Milwaukee, la série de matches à plus de 35 points de Giannis Antetokounmpo a pris fin. Le « Greek Freak » en a inscrit 27. Les Bucks tenteront de se remettre de cette humiliation, jeudi sur le terrain de Memphis.

Les Clippers privés de Kawhi Leonard

En difficulté dans la conférence Est (seulement sixièmes), les Boston Celtics ont signé une jolie victoire face aux Los Angeles Clippers (117-112), troisièmes à l’Ouest. La rencontre a été équilibrée, les deux équipes ne cessant de s’échanger l’avantage au score pendant les trois premiers quart-temps. Puis, à six minutes de la fin du match, Boston a pris une petite avance (106-100), s’est même échappé (111-100, 43e), le temps de quelques minutes, avant de s’imposer.

Kemba Walker a été le meilleur marqueur des Celtics avec 25 points. Du côté des Clippers, Kawhi Leonard a renoncé à jouer au dernier moment, victime de douleurs au dos. Paul George (32 pts) et Reggie Jackson (25) ont porté la franchise de L.A.. Nicolas Batum a, lui, joué 30 minutes, pour 10 points, cinq rebonds et trois passes décisives. Boston voudra confirmer son succès, jeudi à domicile contre Toronto. Le même jour, les Clippers iront chez les Washington Wizards.

Miami et New York stoppés

Le Miami Heat, finaliste la saison dernière, restait sur six victoires d’affilée. Mais la franchise de Floride a perdu mardi, à domicile face aux Atlanta Hawks (94-80). Ces derniers ont retrouvé des couleurs, au lendemain du limogeage de Lloyd Pierce, leur entraîneur. Trae Young a inscrit 18 points pour les Hawks dont 13 dans le dernier quart-temps, qu’Atlanta avait débuté en étant mené de trois points (66-63). Clint Capela s’est, lui, fendu de 17 rebonds (et 10 points).

Les New York Knicks avaient, eux, remporté leurs trois derniers matches. Mais mardi, ils se sont inclinés chez les San Antonio Spurs (119-93). Dans les rangs new-yorkais, Immanuel Quickley, qui avait démarré la rencontre sur le banc, a marqué 26 points en 29 minutes. Frank Ntilikina a, de son côté, passé 25 minutes sur le parquet, pour 13 points et deux rebonds.

Enfin les Memphis Grizzlies se sont imposés chez les Washington Wizards (125-111), avec 35 points et 10 passes décisives de Ja Morant. Killian Tillie a joué 12 minutes, manquant ses deux shoots et prenant un rebond. Le match entre les Toronto Raptors et les Detroit Pistons a été reporté. La franchise canadienne a plusieurs joueurs touchés par le Covid-19 et n’a pas pu présenter un effectif minimal.

Articles similaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
error: Content is protected !!