NDIASSANE TRANSMET SES DOLÉANCES AUX AUTORITÉS

Lecture: 5 vues
Lecture: 5 vues

Partagez

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on telegram
Telegram
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Des représentants du Khalife général de Ndiassane Serigne Sidy Makhtar Kounta ont listé, jeudi, les doléances de cette cité religieuse, en présence du ministre en charge du Tourisme, venu représenter le Chef de l’Etat à la 137-ème édition du Gamou.
Devant un parterre d’autorités, Elhadj Cheikh Sidy Makhtar Kounta a survolé les problèmes d’infrastructures auxquels la cité est confrontée depuis plusieurs années.
Il s’exprimait à l’occasion de la cérémonie officielle du Gamou de Ndiassane, en présence du ministre du Tourisme, Alioune Sarr, du ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattarra, du ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, Pape Amadou Ndiaye.
Selon Elhadj Cheikh Sidy Mokhtar Kounta, le manque d’eau est une réalité dans la cité religieuse qui attend la construction de son forage depuis plusieurs années.
Il est également revenu sur une vieille doléance portant sur l’érection du poste de santé de Ndiassane en centre de santé de référence, avec un plateau technique relevé.
Le poste de santé de Ndiassane reçoit des patients venant d’une vingtaine de villages environnants.
 ‘’Nous avons besoins d’un centre de santé et de médecins qualifiés et permanents dans la ville’’ a-t-il soutenu, déplorant le fait que le personnel sanitaire ne soit composé que de stagiaires qui repartent aussitôt leur séjour fini.
‘’ Ça fait plus de 10 ans que les stagiaires font des rotations dans la ville. Tout ce que nous demandons, c’est des médecins qualifiés‘’, a-t-il plaidé.
Il a aussi sollicité la construction d’un marché pour accueillir les commerçants maliens. Un site a fait l’objet d’une délibération à cette fin par la commune et le plan est disponible, a-t-il relevé.
D’autres doléances portent sur l’emploi des jeunes de Ndiassane, notamment la nécessité d’insérer les jeunes diplômés qui peinent à trouver du travail dans les usines de la zone.
Le thème de l’édition 2020 du Gamou de Ndiassane est : ‘’Pandémie : conséquences et perspectives dans la pensée kountiyou : l’exemple de Cheikh Bou Mouhamed Kounta’’.
Une cérémonie officielle restreinte a eu lieu jeudi dans l’après-midi à la résidence du khalife.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article les plus commentés

Politique

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

error: Content is protected !!