Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 9 486 autres abonnés

ACTUALITÉS

faits divers

L’entraîneur de Metz Frédéric Antonetti et le coordinateur sportif de Lille Sylvain Armand se sont empoignés en fin de rencontre ce vendredi soir (0-0). Le Corse a été exclu.

À la 95e minute du match opposant Lille et Metz vendredi soir (0-0), les esprits se sont échauffés devant les bancs des deux équipes. L’entraîneur messin Frédéric Antonetti et l’ancien joueur du PSG, aujourd’hui coordinateur sportif des Dogues, Sylvain Armand en sont venus aux mains. Une empoignade qui a forcé l’arbitre de la rencontre Bastien Dechepy à exclure le technicien du FC Metz.

En conférence de presse, le Corse est revenu sur l’incident : « Est-ce que vous croyez que le président de Lille et son coordinateur sportif doivent être à deux mètres de moi dans la surface (réservée aux entraîneurs en bord de terrain) pour mettre la pression sur le quatrième arbitre ? »

« J’ai 60 ans, je n’ai pas envie qu’on me parle mal. Je connais la chanson, je suis un bon client (mais) j’ai raison sur le fond. S’ils n’étaient pas venus est-ce qu’il y aurait eu l’incident ? » a-t-il poursuivi, avant de s’emporter : « Quand on m’agresse je réponds. J’ai pris le rouge mais je ne me laisse pas faire sur un terrain. Je dois faire le beauf de service… Vous adorez les entraîneurs BCBG. En France, vous n’aimez que les BCBG. Vous n’aimez pas les mecs qui ont un peu de tempérament. Je le sais, je ne suis pas aimé…Ce n’est pas grave. »

Les sénégalais de l’Olympique de Marseille, Bamba Dieng et Pape Gueye seront honorés comme il se doit ce dimanche 20 février lors de la 25e journée de Ligue 1 Uber Eats. Marseille sera confronté à Clermont et la direction phocéenne va mettre les petits plats dans les grands pour célébrer les deux nouveaux champion d’Afrique. 52000 supporters seront attendus au Stade Vélodrome dimanche, alors que 50000 billets ont déjà été écoulés. La fête s’annonce belle. 

 

La FIFA vient de rendre son verdict concernant le match retour entre le Sénégal et l’Egypte, prévu le 28 mars prochain. L’instance dirigeante du foot mondial a en effet décidé d’accepter la demande de report de ce match pour 24 heures, formulée par la Fédération égyptienne de football.

Initialement prévu le 28 mars, le match retour entre le Sénégal et l’Egypte se jouera soit le 29 soit le 30 mars. En effet, la FIFA a décidé de donner suite à la demande de report formulée par les Egyptiens d’après le média égyptien Akhbarelyom, mais n’a pas encore donnée de date officielle. Ainsi, ce match se jouera soit le 29 mars soit le 30 mars.

C’est ce qui explique la raison pour laquelle la FIFA a supprimé la date des matches de barrages de la zone Afrique de son site officiel.

Apparemment, Samuel Eto’o ne veut pas continuer avec Antonio Conceiçao comme sélectionneur du Cameroun. Le président de la FECAFOOT aurait déjà fait son choix concernant le successeur.

Samuel Eto’o voudrait désormais marcher avec les anciens joueurs. Il mise sur ces derniers pour relever le football camerounais. Selon Jeune Afrique, l’ancien buteur du FC Barcelone aurait choisi Rigobert Song comme prochain sélectionneur des Lions Indomptables.

Sélectionneur des U23 depuis 2018, Rigobert Song pourrait faire le grand bond. Il serait le choix numéro un d’Eto’o pour remplacer Conceiçao au poste de sélectionneur de l’équipe nationale A.

Ce sera un véritable bras de fer entre Eto’o et Pr Narcisse Mouelle Kombi, le Ministre des Sports camerounais. Ce dernier, quelques jours plus tôt, a confirmé Antonio Conceiçao à son poste. Mais mercredi dernier, le président de la FECAFOOT surprend plus d’un. Lors de la Session Ordinaire de l’instance tenue à Limbé, le comité exécutif a donné le feu vert à l’ex joueur de l’Inter Milan de décider de l’avenir du technicien portugais dans les 72h à venir. E plus, dans un communiqué, il recadre le ministre par rapport à son ingérence dans cette affaire.

L’on attend donc l’officialisation de Rigobert Song.

Plusieurs candidats se détachent pour se voir décerner le titre de MVP. Mais selon vous, à qui devrait revenir cette récompense suprême ?

La pause du All-Star Game permet de faire un point sur la course au titre de MVP. Pour cette cuvée 2021-2022, plusieurs candidats se détachent et notamment deux intérieurs qui ont respectivement fini à la première et deuxième de la dernière édition : Nikola Jokic et Joel Embiid. Les outsiders sont nombreux allant de DeMar DeRozan à Giannis Antetokounmpo en passant par Ja Morant et Stephen Curry.

Alors pour vous, quel joueur mérite de se voir décerner ce trophée tant convoité ?

Qui mérite d’être MVP ?

La Fédération Sénégalaise de Football (Fsf) informe l’opinion publique que l’équipe nationale « A » de football disputera ses deux (2) matchs des barrages qualificatifs à la Coupe du monde de la Fifa « Qatar 2022 » suivant la programmation ci-après notifiée officiellement par la Fifa ce 18 février 2022 :
– Match aller Egypte vs Sénégal : Vendredi 25 mars 2022 à 19h 00-GMT au Stade International du Caire
– Match retour Sénégal vs Egypte : Mardi 29 mars 2022 à 17h 00-GMT au Stade du Sénégal sis à Diamniadio
Fait à Dakar, le 18 février 2022
Pour la Fsf
Le secrétaire général
Victor Seh Cissé ».

Le Zenith avant donné un petit avant-goût chambreur. Non, ce n’est pas la fameuse musique de la Ligue des Champions qui a guidé l’entrée des joueurs sur la pelouse du Nou Camp ce jeudi soir. Pour la première fois depuis la saison 2003/2004, le Barça disputait la Ligue Europa avec un 16e de finale (ou barrage) face à Naples. Cette affiche mine de rien sentait un petit parfum de C1 entre deux équipes habituées à la disputer. Les Culés profitaient de cette affiche pour sortir leurs nouvelles recrues, Ferran Torres, Pierre-Emerick Aubameyang et Adama Traoré sur le front de l’attaque.

Le trio ne tardait pas à se mettre en évidence avec un ballon égaré, récupéré par le Gabonais et permettant à Pedri de manquer une première belle opportunité (5e). C’est ensuite Nico qui testait les gants de Meret d’un angle fermé (14e). Osimhen répondait rapidement, échouant à son tour face à la sortie de Ter Stegen façon hockeyeur (22e). En ce début de partie plaisant et animé, un premier tournant intervenait à la demi-heure de jeu. Dans la même minute, Ferran Torres manquait une énorme situation qu’exploitait in fine le Napoli. Sur la relance suivante, Elmas et Zielinski se jouaient de Jordi Alba pour aboutir en deux temps à l’ouverture du score du Polonais (0-1, 28e).
Le Barça s’en sort grâce à un penalty généreux
Surpris, les Catalans mirent un peu de temps à retrouver leurs esprits. Il fallait même attendre la seconde période pour les voir à l’abordage de la surface adverse, et même obtenir un penalty très généreux consécutif à une main de Jesus sur un centre de Traoré. Torres égalisait (1-1, 59e) et c’est tout le Barça qui paraissait requinqué. Aubameyang se procurait une situation (63e) puis les entrées de Dembélé, sifflé, et Busquets apportaient une énergie nouvelle. Le Français notamment déclenchait sur son aile mais ni Ferran Torres (87e, 90e+2) ni De Jong (90e) ne parvenaient à conclure les offrandes de l’ailier, alors que la défense repoussait miraculeusement son énième ballon chaud (89e). Le Barça se contentera de ce nul 1-1 à l’aller.
Trois autres matchs avaient lieu en parallèle avec notamment une invraisemblable victoire des Glasgow Rangers sur la pelouse du Borussia Dortmund 4-2. Sans Erling Haaland, toujours blessé, les Allemands ont vite pris le bouillon. Des buts signés Tarvernier (38e), Lundstram (49e) et un doublé de Morelos (41e, 55e) ont mis les Ecossais en bonne position pour le retour. Bellingham (51e) puis Guerreiro (82e) ont tout de même réduit l’écart mais ça n’a pas suffi pour mettre fin à la soirée cauchemar du BvB. Enfin, le Betis est venu à bout du Zenith en Russie 3-2, tandis que plus au sud, le Sheriff Tiraspol a battu Braga 2-0.
Les résultats des 16es de finale aller (matchs de 18h45) :
FC Barcelone 1 – 1 Naples : F. Torres (sp 58e) ; Zielinski (29e)
Borussia Dortmund 2 – 4 Glasgow Rangers : Bellingham (51e), Guerreiro (82e) ; Tavernier (sp 38e), Morelos (41e, 55e), Lundstram (49e)
Zenith Saint-Pétersbourg 2 – 3 Betis : Dzyuba (25e), Malcom (28e) ; Rodriguez (8e), Willian José (18e), Guardado (41e)
Sheriff Tiraspol 2 – 0 Braga : Thill (sp 43e), Traoré (83e)

Contre le Real Madrid mardi soir, en huitièmes de finale aller de ligue des Champions, le PSG a sorti le grand jeu. Tous les joueurs étaient au rendez-vous et ont fait souffrir le club Meringue. Kylian Mbappé inarrêtable a d’abord créé un penalty finalement raté par Messi.

Ensuite, le Bondynois va offrir la victoire aux siens dans les derniers instants du temps additionnel, 1-0. Un succès qui met le PSG en position de force avant la manche retour dans exactement trois semaines.  Logiquement, Mbappé a été élu MVP de ce match et pour Neymar 30 ans, 5 matchs en LdC cette saison), il aurait aimé voir un autre à sa place.

Interrogé par l’UEFA après le match, Neymar s’est complément enflammé pour Marco Verratti (29 ans, 4 matchs en LdC cette saison). L’international Auriverde qui revient de blessure a précisé que le milieu italien était un génie.

«Je savais que Verratti était un excellent joueur, mais je n’avais pas réalisé qu’il était si spectaculaire. Un génie. C’est l’un des meilleurs milieux de terrain avec qui j’ai joué, avec Xavi et Iniesta», a reconnu la star brésilienne dans des propos repris par l’UEFA.

Forcément, le but de Mbappé emporte tout médiatiquement, et c’est logique tant le Français est immense. Mais le milieu italien a été grandiose dans tous les compartiments du jeu et a fait un très grand match. 100% de dribbles réussis (3/3), 92% de passes réussies (94/102), 67% de tacles réussis (2/3), 62% de duels gagnés (8/13), 16 ballons perdus, 9 ballons récupérés, 1 interception, 2 fautes subies, 1 faute commise… Neymar a vu juste et n’a pas tort.