Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 9 481 autres abonnés

ACTUALITÉS

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Sadio Mané a annoncé sa guérison au Covid-19.

Déclaré positif il y a 10 jours, Sadio Mané, 28 ans, est maintenant guéri. Sur son compte Instagram, l’ancien attaquant de Southampton a fait sa première déclaration. Il a posté ses photos avec la légende suivante: « Heureux de faire mon retour, Alhamdoulilah ».

Absent lors de la déroute contre Aston Villa 7-2, le vice-champion d’Afrique, qui a repris le chemin de l’entrainement, sera apte pour le derby contre Everton, prévu le 17 octobre.

Rappelons que le Lion de la Teranga, placé à l’isolement avait déclaré forfait pour les deux matchs amicaux de la sélection sénégalaise contre le Maroc et face à la Mauritanie.

Testé positif au Covid 19 lors de sa visite médicale pour son transfert à Sampdoria, l’international sénégalais est désormais tiré d’affaire. Keita Diao Baldé donne de ses nouvelles et évoque son transfert dans une interview avec une presse italienne visitée par wiwsport.com

Diao Baldé Keita, qui était placé à l’isolement par la direction du club italien, avait fini par signer son contrat sous forme d’un prêt avec option d’achat fixée à 10 Millions d’Euros, en provenance de Monaco. Désormais guéri et en plein de confiance, l’attaquant affiche ses ambitions avec son nouveau club.

« Je suis prêt, maintenant je fais un travail spécifique de dosage de la charge car j’ai commencé trop fort et je dois ralentir pour ne pas risquer les muscles. Je me sens prêt contre la Lazio, mais c’est l’entraîneur qui décide. Je suis chaque jour plus heureux d’avoir choisi La Sampdoria.« 

 Covid 19 ?

« Je pense que j’ai eu beaucoup de chance, en une semaine seulement, j’ai battu le Covid. Mon secret est d’être rapide sur et en dehors du terrain. Dieu merci, je n’ai eu aucun contact avec qui que ce soit et tout m’est passé en un éclair. Je n’avais aucun symptôme et je n’ai jamais été malade. Maintenant, l’important est de pouvoir jouer avec l’équipe.

L’équipe nationale féminine du Sénégal ne disputera pas les éliminatoires pour cette compétition prévue au mois de septembre prochain. Une décision prise par la FIBA.

En effet l’instance a décidé  de ne pas organiser les fenêtres des éliminatoires qui étaient prévues en novembre. Selon la FIBA, elles ne peuvent se tenir avec le contexte actuel : situation sanitaire du COVID 19 et les mesures en vigueur dans certains pays.

Ainsi les 4 meilleurs classements lors de l’afrobasket 2019 à Dakar sont qualifiés d’office . Le Nigeria, le Sénégal, le Mali et le Mozambique.

L’Afrobasket féminin est prévu du 17 au 26 septembre 2021. Le pays hôte n’est pas encore connu, aucune candidature pour le moment.

Dans un match équilibré contre la Croatie, Lucas Digne a contribué à la victoire française grâce à une jolie remise qui a offert le but victorieux à Kylian Mbappé (2-1).

En gagnant 2-1 en Croatie grâce à Griezmann et Mbappé, la France reste à égalité de points avec le Portugal, en tête du groupe 3 de cette Ligue des nations.

Le score n’est pas le même qu’en septembre (4-2 pour la France), l’adversaire a rappelé qu’il n’était plus au niveau d’un finaliste de Coupe du monde, mais cette rencontre Croatie-France (1-2) n’en est pas moins restée un bon moment de football, trois jours après le match soporifique livré face au Portugal (0-0).

Dans le même schéma, avec toujours Griezmann en pointe du losange mais sans Kanté, les joueurs de Didier Deschamps ont délivré une prestation scindée en deux temps : consistants et dominateurs en première période, logiquement devant à la marque, les champions du monde ont ensuite souffert après la pause, parvenant tout de même à s’agripper à la victoire. Les Bleus auraient pourtant pu s’éviter toute frayeur avec plus d’efficacité en première période.

Car si Griezmann a rapidement ouvert le score (8e, voir ci-dessous), ils ont ensuite très mal joué un contre en supériorité numérique (12e), Mbappé a manqué le cadre dans une position parfaite en ouvrant trop son pied droit (15e), Martial aurait pu bénéficier d’un penalty (19e), et Lenglet a vu le cadre se dérober de peu sur une reprise de la tête (45e). Certes, Lloris s’était magnifiquement interposé entre-temps devant Pasalic (30e), mais les Bleus méritaient leur avance.

Les Bleus ont tremblé jusqu’au bout

Et puis la France s’est arrêtée de jouer pendant un très long moment, le rapport de force a basculé, la Croatie a égalisé par Vlasic d’un subtil extérieur du droit (1-1, 64e), et les Bleus ont dû repartir de plus belle pour aller chercher ces trois points si importants dans ce groupe 3 de la Ligue des nations. Après une magnifique ouverture, Mbappé a parfaitement repris un centre en première intention de Digne pour redonner l’avantage aux Bleus (2-1, 79e).

Oui, la France a tremblé jusqu’au bout et s’en est encore remis à deux reprises à Hugo Lloris, mais elle a assuré l’essentiel. En remportant cette rencontre, elle s’est offert une finale de choix le 14 novembre prochain face au Portugal, vainqueur facile dans le même temps de la Suède (3-0) et tenant de cette compétition.

Le joueur : Griezmann, la réponse

Sa prestation face au Portugal avait été critiquée, son positionnement aussi, et Antoine Griezmann a répondu, au moins en partie, ce mercredi soir. De nouveau placé en soutien de deux attaquants (Mbappé et cette fois Martial), le Barcelonais n’a, certes, pas su peser en intégralité sur la partie, comme en témoignent ses 37 ballons touchés à l’heure de jeu, soit le deuxième moins bon total pour un joueur de champ avant les premiers changements (Martial en avait touché 35).

Mais il a rappelé qu’il pouvait marquer à tout moment, justifiant ainsi la confiance accordée par Didier Deschamps. Après un mauvais renvoi de la défense croate, survenu après un centre de Ferland Mendy du côté droit, le ballon est revenu sur l’attaquant français. D’un tir puissant du gauche, le joueur du Barça a envoyé un missile, en plaçant le ballon sous la barre transversale d’un Livakovic impuissant, et lancé la France sur la voie du succès (0-1, 8e).

Des finalistes qui marquent 35,6 % de leurs points derrière la ligne, des franchises qui en tentent au moins 30 par rencontre, des pivots qui battent un record de 3 points réussis… Jamais le tir longue distance n’avait été aussi décisif que pendant ces play-offs.

André Ayew est un compétiteur hors-pairs. L’international ghanéen n’aime pas perdre et pour une énième fois il l’a fait savoir.

Lors de la Journée FIFA du mois d’octobre, le Ghana a disputé deux rencontres amicales. Une première contre le Mali soldée par une lourde défaite (3-0) et une deuxième avec une victoire éclatante (5-1) sur le Qatar. Capitaine des Black Stars, Ayew a révélé qu’il n’a digéré ce revers contre les Aigles.

« J’ai été déçu après notre match contre le Mali. Contre le Qatar, nous savions que nous devions gagner le match car nous ne pouvions pas perdre pour la deuxième fois », a-t-il déclaré.

Avant de conclure : « Je n’ai pas pu dormir correctement après notre match contre le Mali car nous ne nous attendions pas à de tels résultats mais les joueurs ont bien joué contre le Qatar et nous sommes tous heureux. Il y a de nouveaux joueurs dans l’équipe, mais nous nous sommes bien débrouillés ».

Après les deux matchs amicaux, André Ayew et ses partenaires vont désormais se tourner vers la reprise des éliminatoires de la CAN 2021. Les Black Stars affrontent par deux fois le Soudan.

Ces 10 derniers jours, les sélections africaines ont retrouvé le plaisir d’un match international. Malgré les difficultés liées au Covid-19, certaines ont négocié deux matchs.

A l’image de l’Algérie qui en a profité pour porter sa série d’invincibilité à 20 matchs contre le Nigeria et la Mexique.

Les Super eagles de leur côté s’en sortent avec un match nul contre la Tunisie.

Le Cameroun qui n’a disputé qu’un match, fait un nul 0-0 devant le Japon.

La Côte d’Ivoire n’est pas très rassurante après ses deux matchs. Nul 1-1 avec la Belgique et une défaite 0-1 face au Japon.

A Noter que 6 matchs ont été annulé durant cette trêve. Togo-Libye, Comores-CS Chebba, Mali-Iran, Guinée Bissau – Angola, Guinée-Gambie et Mauritanie-Sénégal. Tous en raison du coronavirus.

Tous les résultats

Mercredi 7 octobre

Andorre 1 Cap vert 2

Zambie 1 Malawi 0

Jeudi 8 octobre

Mozambique 0 Guinée Bissau 1

Belgique 1 Côte d’Ivoire 1

Namibie 1 Afrique du Sud 1

Vendredi 9 octobre

Madagascar 4 Swift Hesperange 1

Maroc 3 Sénégal 1

Mauritanie 2 Sierra Leone 1

Kenya 1 Zambie 2

Tunisie 3 Soudan 0

Congo 0 Gambie 1

Japon 0 Cameroun 0

Algérie 1 Nigeria 0

RD Congo 1 Burkina Faso 3

Mali 3 Ghana 0

Samedi 10 octobre

Guinée 2 Cap Vert 1

Dimanche 11 octobre

Comores 2 Libye 1

Niger 2 Tchad 0

Afrique du Sud 1 Zambie 2

Gabon 0 Bénin 1

Tanzanie 0 Burundi 1

Lundi 12 octobre

Togo 1 Soudan 1

Madagascar 1 Burkina Faso 2

Ghana 5 Qatar 1

Mardi 13 octobre

Niger 1 Sierra Leone 0

Maroc 1 RD Congo 1

Tunisie 1 Nigeria 1

Mexique 2 Algérie 2

Mozambique 0 Angola 3

Japon 1 Côte d’Ivoire 0

Zimbabwe 0 Malawi 0