PSG – Kylian Mbappé pas certain de revenir contre Nice

Ceci est le titre
Partagez

Le PSG espère aligner l’attaquant dimanche à Nice (13 heures), mais la réduction du délai de retour à la compétition après un test positif n’est pas encore officielle.

Déjà privé de Neymar, suspendu, le Paris-SG pourra-t-il au moins compter sur Kylian Mbappé dimanche à Nice ? C’est une question qui n’est pas encore tranchée. L’attaquant a été testé positif au coronavirus le 7 septembre, alors qu’il se trouvait à Clairefontaine avec l’équipe de France, et le protocole est clair : un joueur positif ne peut reprendre la compétition que quinze jours après la date de son test, ce qui prive Mbappé du déplacement à Nice. Mais la Ligue et les clubs militent pour que les règles sanitaires soient moins contraignantes, et souhaitent que le retour à la compétition coïncide désormais avec la fin de la période d’isolement.

Le Premier ministre Jean Castex a déjà indiqué qu’elle était maintenant fixée à sept jours, au lieu de quatorze précédemment, et c’est une brèche dans laquelle veut s’engouffrer le football français. Mais la commission Covid reste prudente et entend s’appuyer sur des textes. Problème, ils n’existent pas encore. « Le décret d’application n’a pas été publié », confiait hier Jean-François Chapelier, le président de la commission, qui participait dans la soirée à une visioconférence avec les médecins des clubs de L1.

Trois cas positifs à Nice

Le docteur s’attend à ce qu’un décret d’application tombe dans les prochains jours mais il devra évidemment être publié avant dimanche pour que Mbappé soit du voyage à Nice, où il affronterait une équipe qui sera aussi amoindrie par le coronavirus. L’attaquant Kasper Dolberg, le milieu Alexis Claude-Maurice et le défenseur Stanley Nsoki ont en effet appris vendredi qu’ils étaient positifs.

Leur entraîneur Patrick Vieira ne pourra donc pas les aligner dimanche, et d’autres forfaits sont possibles car l’ensemble de l’effectif a été testé à nouveau vendredi, et les résultats seront connus samedi. Mais la tenue de la rencontre ne suscite pas d’inquiétude particulière car cette partie du protocole a changé depuis le 4 septembre. Il suffit désormais que chaque équipe présente vingt joueurs négatifs sur trente pour qu’un match puisse avoir lieu.

En Continue

Les plus commentés

Nous ne nous prononcerons pas sur les détails de processus électoraux que nous ne maîtrisons pas. Cependant, notre position sur…
La signature du contrat de construction, en grande pompe, d’une centrale électrique à gaz entre la Senelec et West Africa…
error: Content is protected !!