THIES – Lutte contre la pandémie du Covid-19 : Déthié Diouf sceptique sur l’utilité d’un vaccin

Articles similaires

Comme le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection à Marseille, Pr Didier Raoult, le président du parti Visa est sceptique sur l’utilité d’un vaccin pour endiguer la pandémie du Covid-19. Surtout, affirme Déthié Diouf, «parce qu’on ne pas concevoir un vaccin en 9 mois». En marge d’une rencontre nationale des responsables de son parti à Thiès, l’ancien conseiller du ministre de la Santé, Issa Mbaye Samb, sous Abdoulaye Wade, demande aux Sénégalais de ne pas se faire vacciner du Covid-19 de sitôt comme le veulent les autorités qui annoncent que le Sénégal va acquérir le vaccin homologué dans l’initiative Covax durant le premier trimestre de l’année 2021. Et cette déclaration a été faite samedi dernier, donc avant l’annonce de l’arrivée du vaccin chinois. Dans tous les cas, M. Diouf est convaincu que les vaccins «jusque-là fabriqués sont inefficaces». Le leader politique qui avait chopé le virus durant la première vague explique : «Nous avons vu, à travers les informations, des candidats au vaccin qui ont fait des syncopes, d’autres ont perdu la vie. Mais ça, c’est ce qui est parvenu à la presse. Ce qui n’est pas parvenu à la presse, c’est combien de conséquences fâcheuses il y a par rapport aux vaccins. On ne peut pas le savoir. Voilà pourquoi nous nous inscrivons contre cela.»
Déthié Diouf considère que ce qui a valu au Sénégal d’être le premier pays en Afrique, le deuxième au niveau mondial dans la riposte contre le Covid-19, c’est sa «rigueur». «Sou­vent, quand il y a un bon médicament et un bon produit, les pays occidentaux nous les font parvenir 5 ans ou 10 ans après. Donc, qu’ils acceptent d’abord d’être les cobayes», a-t-il souligné. Et dans ce sens, le président du parti Visa d’ajouter : «Si le Président Sall accepte de signer le vaccin, il faudrait qu’il accepte aussi d’être le premier à se faire vacciner, lui et sa famille, ensuite le gouvernement et l’Assemblée nationale qui vient d’être secouée par le Covid-19. Il faut qu’ils donnent l’exemple et nous allons les suivre.»

Articles similaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
error: Content is protected !!