Vente d’appartement : un Turc réclame 70.000 euros (45 millions de FCFA) à Loum Diagne

Ceci est le titre
Partagez
L’homme d’affaires Loum Diagne, est dans la nasse. Alors que ses affaires avec sa société Vacap International ne marchent plus et son état de santé défaillant, le voici poursuivi pour une dette de 70.000 euros (45 millions de FCFA) par un turc d’origine russe Avraham Salmanovich. Ce dernier selon « Confidentiel la lettre quotidienne » ne serait pas inconnu du paysage des hommes d’affaires sénégalais puisqu’ayant déjà été au cœur d’un différend avec le beau-fils de Moustapha Niasse.
Mais dans l’affaire qui nous intéresse, Loum Diagne avait reçu une avance de 70.000 euros (48, 4 millions) de la part d’Avraham pour la vente d’un appartement. La période d’attente jugée longue par l’acquéreur, ce dernier a réclamé son argent par le canal d’un exploit d’huissier produit par Me Fatma Haris Diop sur requête de son avocat, Me Guédel Ndiaye. Saisie, la société Vacap, par la voix de son directeur financier, Doudou Diagne, va proposer un moratoire sur quatre mois, du mois de mai au mois d’août en versant mensuellement la somme de 12, 1 millions informe CLQ.
Seulement, assure la même source, ladite transaction qui devait finir fin août, à cette date, c’est la seule somme de… deux (2) millions qui aurait été versée. Tandis que Salmanovich lui désire coûte que coûte rentrer dans ses fonds. D’autres créanciers pourraient se manifester,  informe toujours Confidentiel.

En Continue

Les plus commentés

Nous ne nous prononcerons pas sur les détails de processus électoraux que nous ne maîtrisons pas. Cependant, notre position sur…
La signature du contrat de construction, en grande pompe, d’une centrale électrique à gaz entre la Senelec et West Africa…
error: Content is protected !!