SOCIÉTÉ

Philip Doucet, journaliste à Canal plus, a livré son analyse de la prestation des lions face au Cap-vert. Il a relevé la belle entame des lions.

«Le Sénégal n’est quasiment jamais menacé. Même si aujourd’hui l’adversaire ne s’y prêtait pas. Le Sénégal n’a pas pris un seul but dans ce tournoi. Même si on n’est pas tellement brillants dans un tournoi, quand on ne prend pas beaucoup de buts, on a des chances d’aller très loin. Et ça c’est l’élément positif. Et j’ai aimé leur entame de match qui montrait une vraie volonté de changer les choses.

Après ce qui m’a inquiété c’est le coup de frein du Sénégal ensuite. Est-ce qu’il est dû au fait que tout d’un coup ils géraient un peu par rapport à un adversaire  à dix, ou qu’ils ont eu eux-mêmes un coup de chauffe, et qu’ils étaient obligés de descendre un peu en température et après ils ont arrêté ce pressing?»

Le scanner cérébral de l’attaquant vedette des Lions du Sénégal, Sadio Mané, n’a montré aucune lésion encéphalite ou osseuse, a assuré le docteur Abdourahmane Fédior, le médecin de l’équipe nationale de football.
‘’Tous les symptômes qu’il avait dans le terrain ont disparu’’, a dit M. Fédior au service chargé de la communication de la Fédération sénégalaise de football.
Mais l’état de santé de Mané ‘’nécessite un suivi assez rapproché. Dans deux jours, on verra comment il va se comporter’’, a ajouté le médecin. Sur le plan clinique, ‘’ça va’’, et concernant la radiographie, ‘’tout est normal’’, a-t-il assuré, précisant que l’attaquant doit s’accorder un moment de repos.
L’attaquant sénégalais s’est violemment heurté au gardien cap-verdien Josimar Dias, lors du match entre le Sénégal et le Cap-Vert pour les huitièmes de finale de la CAN.
A la suite d’un très long dégagement d’Edouard Mendy, le portier des Requins est venu percuter de la tête Sadio Mané, le premier sur le ballon.
L’arbitre algérien, après avoir fait appel à la VAR, l’assistance vidéo à l’arbitrage, a expulsé Josimar Dias.
Sadio Mané, qui a eu un malaise, selon le sélectionneur national, est resté au sol, avant de pouvoir se relever pour poursuivre le match. Il marquera le premier but du match, quelques minutes plus tard.
Avec Aps

Au Cameroun, la bousculade qui s’est déroulée lundi au stade d’Olembé avant la rencontre Cameroun–Comores, a fait huit morts et trente-huit blessés. Le président de la CAF, Patrice Motsepe, s’est rendu, ce mardi 25 janvier, à l’hôpital central de Yaoundé, pour réconforter les blessés qui y ont été admis.

Le président de la Confédération d’Afrique de football (CAF) a rencontré individuellement les blessés de la bousculade du stade d’Olembé, admis à l’hôpital central de Yaoundé. Au terme de trente minutes de visite, Patrice Motsepe est satisfait de la prise en charge des patients : « Je voudrais remercier les médecins, les infirmiers et tout le personnel médical pour le bon travail. Nous sommes profondément attristés pour les pertes en vie humaine. Nous serons auprès des familles des personnes qui ont perdu la vie pour voir comment les assister. »

Hôpitaux en alerte
A la suite de la bousculade, l’hôpital central de Yaoundé, l’un des quatre centres hospitaliers où se sont rendues les victimes, a dû veiller de 19 heures à 6 heures du matin dans l’attente des blessés. Pierre Joseph Fouda, le directeur de cet hôpital explique : « Nous pensions que, vu les chiffres qu’on annonçait, il y aurait un flux massif de blessés ici. Mais finalement, nous en avons reçu sept. Tous se portent mieux par rapport à leur état quand ils sont arrivés. Malheureusement aussi, nous avons reçu sept corps de personnes qui étaient décédées au stade. »

Hommage mémorable
Au cours d’une rencontre avec la presse, Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a promis que les « Lions indomptables » rendront un mémorable hommage aux victimes en remportant la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations en cours : « Permettez-moi tout d’abord d’adresser nos condoléances les plus attristées aux familles qui ont perdu des fils, des frères, des sœurs et un prompt rétablissement aux blessés. Certains ont payé le prix fort en donnant de leur vie juste en apportant leur soutien à leur équipe. Nous ne sommes pas restés insensibles à cela. Et nous-mêmes, joueurs, staffs technique, savons que pour apporter un brin de réconfort, il faut qu’on aille chercher cette victoire finale pour essayer en quelque sorte d’honorer les mémoires de ceux, qui par amour pour l’équipe nationale, sont partis bien avant nous ».

L’attaquant sénégalais de Liverpool a subi une commotion cérébrale, confirmée par les tests, après le choc  avec le gardien de but adverse Vozinha. Il a dû se rendre à l’hôpital pour des soins. Mais plus de peur que de mal. “Tout va bien, Merci à tous pour les messages”, a rassuré Sadio Mané, posant en photo avec le gardien du Cap-Vert, à l’hôpital de Bassoufam

Ce que confirme le médecin de l’Equipe nationale, soulignant que Sadio Mané se porte bien, et les scanners effectués n’ont révélé aucune anomalie ni lésion osseuse.

Il se sent bien. Malgré cela, cela nécessite un suivi et on verra d’ici à deux jours, comment il va se porter, rassure le Dr Abdourahmane Fédior.

L’international sénégalais Bemba Dieng qui effectue sa première participation de Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a marqué son tout premier but en sélection face au Cap-Vert.

Après un choc avec Sadio Mané, l’arbitre sort le carton rouge et expulse un Josimar Vozinha complètement dans le brouillard après avoir heurté le Sénégalais crâne contre crâne (57e). Finalement, réduit à neuf, le Cap-Vert craque en prenant un but signé Sadio Mané à la 63e. Le joueur de Liverpool enroule parfaitement un ballon du pied droit pour tromper Rosa juste sous la transversale. Il sort juste après, se plaignant du choc avec Vozinha.

Ahmadou Bamba Dieng remplace alors la star des Lions et le heune ailier à la possibilité de doubler la mise (76 et 77e). Idrissa Gueye a aussi le 2-0 au bout du pied, mais envoie la balle dans le petit filet (83e). Bamba Dieng marque finalement dans les arrêts de jeu (90e+2). Après un ballon perdu au milieu de terrain, il exécute parfaitement un une deux avec Famara Diédhiou et ajuste le gardien capverdien pour définitivement qualifier les siens en quart de finale.

Aller loin lors de la CAN 2021, c’est le grand objectif de Mohamed Salah. Alors, il ne laisse pas les moindres détails.

Mohamed Salah est déjà dans son match face à la Côte d’Ivoire ce soir en huitièmes de finale. Le buteur de Liverpool le sait. Pour battre les Éléphants, il va falloir que toute l’équipe soit au top. Il joue son rôle de capitaine.

Selon la presse égyptienne, Mohamed Salah a demandé à ses coéquipiers d’oublier les réseaux sociaux ne serait-ce que pour quelques jours afin de se concentrer sur le choc face à la sélection ivoirienne.

Côte d’Ivoire – Égypte, c’est ce mercredi sous les coups de 16h GMT à Japoma.