Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 9 480 autres abonnés

ACTUALITÉS

faits divers

Depuis plusieurs années maintenant, la fédération marocaine a décidé d’adopter une nouvelle stratégie pour attirer certains joueurs à fort potentiel et n’hésite pas à très vite entrer en contact avec certains et leurs familles pour les convaincre. Et même s’il y a des premiers refus, la FRMF continue d’insister pour renforcer son effectif. Ces dernières années, plusieurs joueurs ont attisé les convoitises marocaines. Selon le média marocain alarabyar, Sofiane Diop et Mohamed Ali-Cho auraient définitivement décidé de jouer pour le Maroc. La fédération marocaine de football était déjà en discussion avec les deux jeunes joueurs. Très vite révélé avec les Angevins, le jeune attaquant de tout juste 18 ans peut jouer pour la France, l’Angleterre, la Côte d’Ivoire ou le Maroc. Après avoir été surclassé avec l’équipe de France Espoirs, le natif de Stains a connu quelques difficultés en club et joue désormais avec l’équipe U19 des Bleuets, mais il reste un gros potentiel que la FRMF avait ciblé depuis très longtemps avec l’objectif de lui faire choisir les Lions de l’Atlas. Le sélectionneur Vahid Halilhodzic ainsi que le président de la FRMF Faouzi Lekjaa entretenaient des discussions régulières avec l’entourage du joueur et notamment sa mère. Le clan du joueur s’est d’ailleurs rendu plusieurs fois au Maroc pour visiter les installations et a été invité à l’automne dernier à assister à deux matchs de qualification de la sélection pour le Mondial. Une manière de séduire aussi le joueur et de le convaincre du gros potentiel du Maroc pour les prochaines années.

Du côté de la Ligue 1, le cas Sofian Diop était aussi au centre des débats à la fédération marocaine. Le milieu de l’AS Monaco brille depuis plusieurs mois aussi bien en club qu’avec les Espoirs où il est vite devenu un cadre de l’équipe. Depuis quasiment deux ans, le Maroc et le Sénégal sont à la lutte pour tenter d’attirer le jeune joueur de 21 ans. Les Lions de l’Atlas avaient une longueur d’avance dans ce dossier il y a maintenant un an et le natif de Tours n’était pas fermé à l’idée de porter les couleurs du Maroc. Loin de là. Mais l’attractivité actuelle de la sélection sénégalaise, championne d’Afrique en titre avec le meilleur effectif du continent, ainsi que les discussions avec le sélectionneur Aliou Cissé avaient chamboulé les choses. Mais selon la presse marocaine, le joueur aurait pris la destination des Lions de l’Atlas pour la prochaine coupe du Monde Qatar 2022.

Dans la foulée du transfert de Haaland à Manchester City, les grands clubs européens oeuvrent pour attirer les meilleurs attaquants de la planète.

Liverpool mène pour la première fois dans cette rencontre grâce à Sadio Mané !

 

L’algérien Riyad Mahrez serait sur la porte de sortie de Manchester City à la fin de cette saison. Selon les informations relayées par Foot Africa, le fennec les dirigeants de Man City n’ont pas encore proposé au joueur un contrat de prolongation.

En effet, l’entraîneur catalan voudrait bâtir une autre équipe plus compétitive qui serait capable de gagner la Ligue des Champions mais sans l’Algérien Riyad Mahrez l’une de ses forts éléments cette saison. Le fennec ne serait pas dans les plans de Guardiola alors qu’il a inscrit 24 buts et 9 passes décisives cette saison avec les SkyBlues en 44 matchs toutes compétitions confondues.

Par ailleurs, ce mauvais traitement de l’entraîneur espagnol, rappel le passage de Yaya Touré, Samuel Eto’o et de Seydou Keita sous l’ère du catalan Pep Guardiola. Ces trois joueurs ont aussi vécu le même problème avec le coach de City.

ualifié pour la Ligue des champions, le club catalan veut faire un grand ménage de son effectif en renforçant le groupe de Xavi avec des joueurs capables d’aller rivaliser la saison prochaine avec les cadors européens en ligue des champions. Le club catalan veut donc revenir sur le toit du football européen. Le Barça peut envisager l’avenir avec plus de sérénité. « Désormais, on aura moins de pression pour atteindre notre autre objectif, qui est de rester à la 2e place de la Liga. On a sauvé la situation », s’est félicité Xavi, l’entraîneur, samedi. Soulagé par cette victoire arrachée dans les derniers instants du match sur le terrain du Betis, l’ancien milieu de terrain emblématique du club s’est immédiatement projeté sur la suite, annonçant qu’il était « déjà en train de planifier l’été ».
Le Barça de Xavi est encore en phase de reconstruction. Si le tacticien espagnol a amené un vent nouveau en Catalogne, il y a encore pas mal de changements à effectuer afin de ramener le FC Barcelone au sommet. L’un des chantiers prioritaires se situe notamment en défense, avec une arrière-garde vieillissante. Selon la presse espagnole, le rêve de Xavi à ce poste se nomme Kalidou Koulibaly, de par sa technicité et son caractère de l’un des plus grands défenseurs du monde. Toujours en défense Sur les côtés César Azpilicueta et Marcos Alonso sont pistés, par le club et seront des renforts de taille.

L’autre aspect, c’est le milieu de terrain pour penser à la succession de l’expérimenté Sergio Busquets. Trois noms sont cités pour remplacer le milieu espagnol il s’agit de Ruben Neves, Martin Zubimendi et Aurélien Tchouaméni. Nous ferons notre choix dans le onze de départ.

En attaque, le club catalan a érigé le profil de Robert Lewandowski et de Sadio Mané au rang de priorité. L’attaquant polonais, sous contrat jusqu’en 2023 avec le Bayern, serait toujours le numéro un sur la liste malgré les nombreux démentis, mais le Bayern se montre pour l’instant inflexible dans sa communication. En même temps, un nom a émergé dans l’environnement du Barça: celui de Sadio Mané. L’attaquant sénégalais de 30 ans rêve de rejoindre la Liga, et s’il y parvient de signer au Barça, rapporte Mundo Deportivo. Il est considéré comme une option sérieuse par les dirigeants catalans, désireux de recruter un attaquant de très haut niveau, capable de faire la différence dans les moments où cela compte. Il appartient désormais au club de dégager les moyens nécessaires.

Steven Gerrard reçoit son club de cœur ce mardi à Villa Park, mais les sentiments n’auront pas leur place sur la pelouse entre Aston Villa et Liverpool. Ce match qui compte pour la 33e journée de Premier League est absolument crucial pour les hommes de Jürgen Klopp.

S’ils ne veulent pas voir Manchester City creuser un écart bien trop conséquent à rattraper, les Reds doivent impérativement prendre les trois points à Birmingham.

La saison des Mancuniens se joue peut être face à l’équipe coachée par la légende du club, Steven Gerrard. Aux manettes d’Aston Villa, l’Anglais va tenter de déjouer les plans de Jürgen Klopp, et pourquoi pas offrir une opposition de qualité entre le deuxième et le 11e de Premier League.

Manchester City a pris trois points d’avance sur les Reds, après ce match nul concédé face à Tottenham (1-1). Et si Liverpool ne veut pas laisser filer les Skyblues vers le titre, c’est en ramenant trois points de Birmingham que cela commence.

Dans les différents grands championnats européens, plusieurs joueurs africains se sont illustrés durant le week-end écoulé. Voici le tour des stades.

Ligue 1

On débute ce tour d’Europe en France, avec le match Reims vs Lens. Les lésions ont arraché la victoire à la dernière minute de jeu, grâce à leur capitaine ivoirien, Seko Fofana.

Face à Lyon, Metz a remporté une victoire précieuse dans la lutte pour le maintien (3-2) grâce à des buts du Camerounais Didier Lamkel Zé et de l’Algérien Farid Boulaya.

Face à Bordeaux, le Camerounais de Angers, Stéphane Bahoken, a participé à la victoire 4-1 avec une réalisation.

Lors de la victoire de Clermont face à Montpellier, le Guinéen Mohamed Bayo a inscrit le but de la victoire vers la fin de match.

Il y a également la très belle performance du Sénégalais Bamba Dieng, buteur et passeur avec l’OM sur le pelouse de Lorient. Il sera ensuite remplacé suite à une blessure.

Premier League

Dans l’élite anglaise, Said Benrahma a réalisé une belle performance sur la pelouse de Norwich. Auteur d’un doublé, l’Algérien a permis à son équipe de s’imposer 4-0.

Face à Aston Villa, l’Ivoirien de Burnley, Maxwell Cornet, a sauvé l’honneur à la 92e minute. Son équipe s’est inclinée à domicile sur le score de 3-1.

Le Congolais Yoane Wissa, lui aussi, a marqué lors de la victoire 3-0 de Brentford face à Southampton.

Face à Watford, l’Ivoirien Wilfrid Zaha a permis à Crystal Palace de s’imposer sur le score de 1-0. Il a marqué sur penalty.

Face à Everton, Leicester s’est incliné sur le score de 2-1, à domicile. Le seul but des Foxes a été marqué par le Zambie Patson Daka.

Serie A

En Italie, le seul but africain a été marqué par l’international marocain Sofiane Kiyine. Il a inscrit un penalty en deux temps.

Depuis plusieurs années maintenant, le Maroc a décidé de tenter de convaincre rapidement les joueurs binationaux d’opter pour les Lions de l’Atlas. Même lorsque ces derniers pensent à une autre sélection. Et à quelques mois du Mondial au Qatar, les discussions se poursuivent…
Le cas Sofian Diop est au centre des débats à la fédération marocaine. Le milieu de l’AS Monaco brille depuis plusieurs mois aussi bien en club qu’avec les Espoirs où il est vite devenu un cadre de l’équipe. Depuis quasiment deux ans, le Maroc et le Sénégal sont à la lutte pour tenter d’attirer le jeune joueur de 21 ans. Les Lions de l’Atlas avaient une longueur d’avance dans ce dossier il y a maintenant un an et le natif de Tours n’était pas fermé à l’idée de porter les couleurs du Maroc. Loin de là. Mais l’attractivité actuelle de la sélection sénégalaise, championne d’Afrique en titre avec le meilleur effectif du continent, ainsi que les discussions avec le sélectionneur Aliou Cissé pourraient bien rebattre les cartes. Comme pour les autres cas, le joueur n’a pas pris sa décision, mais il semble évident que la France a un coup d’avance, comme bien souvent concernant le choix des binationaux. Du moment où il rejette pour le moment la piste du Maroc avec tous les efforts fournis par la fédération marocaine de football, Sofiane pourrait donner son OUI au Sénégal avant la coupe du monde 2022.
Le sélectionneur d’Aliou Cissé avait laissé la porte des Lions de la Teranga ouverte, celui qui a remporté la Coupe d’Afrique des nations est pret à accueillir des joueurs comme Sofiane Diop: « Que ce soit Boubacar Kamara, Sofiane Diop, Malang Sarr, ce sont des garçons amenés à être dans cette équipe nationale (…) Il ne faut pas faire n’importe quoi. Il y a une ossature et une dynamique (…) Il nous faut des joueurs capables de nous apporter un plus », a-t-il prévenu auprès de ITV Sénégal.

Samedi, la Fédération algérienne de football (FAF) a publié un communiqué sous-entendant que la FIFA a rejeté son recours déposé pour contester «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama à l’occasion du barrage retour de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun (1-2, ap). Si ce texte pouvait laisser la place au doute, l’instance dirigeante du ballon rond s’est chargée de le dissiper. En effet, la FIFA a confirmé auprès de l’AFP que la FAF a bien saisi sa commission de discipline et demandé également l’analyse de sa commission d’arbitrage, et que «la FIFA a répondu à la FAF sur ces deux dossiers et considère le dossier clos», a fait savoir l’instance basée à Zurich. Contrairement aux dernières rumeurs, la FAF avait donc visiblement maintenu son recours au niveau de la commission de discipline. Sans succès. Le match ne sera pas rejoué et ce sont bien les Camerounais qui iront au Qatar en fin d’année.